Ray Bradbury : Bibliographie française alphabétique

   

A

L'abîme de Chicago (To the Chicago Abyss), Fiction n°123.

Adieu et bon voyage (Hail and Farewell), Les pommes d'or du soleil.

Adieu, Lafayette (Lafayette, Farewell), A l'ouest d'octobre.

Adolph chéri (Darling Adolf), Un dimanche tant bien que mal.

Ainsi mourût Riabouchinska (And so Died Riabouchinska), Les machines à bonheur.

A jamais la Terre (Forever and the Earth), Bien après minuit.

A la recherche de la cité disparue (The Lost City of Mars), Je chante le corps électrique.

A l'aveuglette (Driving Blind), Train de nuit pour Babylone.

A l'ouest d'octobre (The Toynbee Convector) (recueil de nouvelles, Denoël/Présence du Futur, 1990

A l'ouest d'actobre (West of October), A l'ouest d'octobre.

L'âme soeur (The Love Affair), A l'ouest d'octobre.

A minuit, au mois de juin (At Midnight, in the Month of June), A l'ouest d'octobre.

A neuf ans neuf ans et demi (At the End of the Ninth Year), ...mais à part ça tout va très bien,

A qui le tour ? (The next in line), Le pays d'octobre.

A travers les airs (Way in the middle of the air), Chroniques martiennes.

Au plus clair de la brume irlandaise (A Clear View of an Irish Mist), Café irlandais.

L'authentique momie égyptienne faite maison du colonel Stonesteel (Colonel Stonesteel's Geniune Home-made Truly Egyptian Mummy), A l'ouest d'octobre.

Automates, société anonyme (Marionettes, Inc.) L'homme illustré.

L'autre route (The Other Highway), ...mais à part ça tout va très bien,

Avec un chat pour édredon (With Cat for Comforter) (poème), Gallimard/Folio Benjamin

 

B

La baleine de Dublin, (Green Shadows, Green Whale), roman, Denoël, 1993

Les ballons de feu (The Fire Balloons), L'homme illustré

Les bannis (The Exiles), L'homme illustré.

Banshee (Banshee), A l'ouest d'octobre.

Barton appelle Barton (Night Call, Collect), Je chante le corps électrique.

Bénissez-moi, mon père, parce que j'ai pêché (Bless Me, Father, for I Have Sinned), A l'ouest d'octobre.

La bête de l'escalier (The Thing at the Top of the Stairs), A l'ouest d'octobre.

La bétonneuse (The Concrete Mixer), L'homme illustré.

Bien après minuit (Long after Midnight). Recueil de nouvelles. Denoël/Présence du futur. 1976.

Bien après minuit (Long After Midnight), Bien après minuit.

Le bocal (The Jar), Le pays d'octobre.

Boire en une fois : contre la fureur des foules (Drink Entire: Against the Madness of Crowds), Bien après minuit.

Les boules de feu (The Fire Balloons), L'homme illustré

La boutique de bagages (The Luggage Store), Chroniques martiennes.

Broderie (Embroidery), Les pommes d'or du soleil.

La brousse (The Veldt), L'homme illustré

Bug (Bug), Quicker Than the Eye,

 

C

Le cadeau (The Gift), Un remède à la mélancholie.

Ça me brûle (It Burns Me Up!), Monstrueusement vôtre.

Canicule (Touched with fire), Le pays d'octobre.

Le casque (The Headpiece), Un remède à la mélancholie.

La cathédrale au fond de la mer (Dead Men Rise Up Never ), Monstrueusement vôtre.

Celui qui attend (The One Who Waits), Les machines à bonheur.

Celui qui attend (recueil de nouvelles), Librio, mars 1995

Le cerf-volant doré et le vent argenté (The Golden Kite, The Silver Wind), Les pommes d'or du soleil.

Certains vivent comme Lazare (Some Live Like Lazarus), Les machines à bonheur.

Cette fois-ci, legato (Once More, Legato), ...mais à part ça tout va très bien.

Châtiment sans crime (Punishment Without Crime), Un dimanche tant bien que mal.

Le chien est mort, mais à part ça tout va très bien (No News, or What Killed the Dog), ...mais à part ça tout va très bien.

Christus Apollo (Christus Apollo), Je chante le corps électrique.

Chroniques martiennes (Martian Chronicles) Recueil de nouvelles. Denoël/Présence du futur. 1954

La citerne (The Cistern), Le pays d'octobre.

La collision mémorable de lundi dernier (The Great Collision of Monday Last), Un remède à la mélancolie.

La colonne de feu (Pillar of fire), Pillar of fire. Théâtre.

Comme on se retrouve (The Other Foot), L'homme illustré.

Le contribuable (The Taxpayer), Chroniques martiennes.

Le convecteur Toynbee (The Toynbee Convector), A l'ouest d'octobre.

La corne de brume (The foghorn), Pillar of fire. Théâtre.

Le costaud (Heavy-Set), Je chante le corps électrique.

Coucher de soleil sur la plage (The Shore line at Sunset), Un remède à la mélancolie.

Le crâne en sucre d'orge (The Candy Skull), Monstrueusement vôtre.

Le criminel (The murderer), Les pommes d'or du soleil.

 

D

La dame de la malle (The Trunk Lady), Monstrueusement vôtre.

Dans de beaux draps (Another Fine Mess), ...mais à part ça tout va très bien.

Dans la ville endormie (The Whole Town's Sleeping), Ellery Queen Mystère Magazine n°116 (autre titre : Toute la ville dort).

Le dernier cirque (The Last Circus), A l'ouest d'octobre.

La dernière nuit (The last night of the world), L'homme illustré.

Les derniers sacrements (Last Rites), ...mais à part ça tout va très bien.

Le désert d'étoiles, (The Wilderness), Fiction n°28 (autre titre : Le désert semé d'étoiles).

Le désert semé d'étoiles (The Wilderness), Les pommes d'or du soleil (autre titre : Le désert d'étoiles).

Le diable à ressort (Jack-in-the-Box), Le pays d'octobre.

Dorian In Excelsus (Dorian In Excelsus), ...mais à part ça tout va très bien,

Le dragon (The Dragon), Un remède à la mélancolie.

Du printemps dans l'air ? (The Cold Wind and the Warm), Je chante le corps électrique.

 

E

Echange (Exchange), ...mais à part ça tout va très bien.

L'échelle de Sakharov/Richter (Zaharoff/Richter Mark V), ...mais à part ça tout va très bien.

L'éclat du Phénix (Bright Phoenix), Fiction n°123, février 1964.

El dia de muerte (El Dia de Muerte), Les machines à bonheur.

L'électrocution (The Electrocution), ...mais à part ça tout va très bien.

L'émissaire (The Emissary), Le pays d'octobre.

L'enfant de demain (Tomorrow's Child), Je chante le corps électrique.

En la noche (En la Noche), Les pommes d'or du soleil.

L'été de la fusée (Rocket Summer), Chroniques martiennes.

L'éternel bébé (McGillahee's Brat), Fiction n°225

...Et la lune qui luit (And the Moon Be Still As Bright), Chroniques martiennes.

Et la lune toujours brillante... (And the Moon Be Still As Bright), Chroniques martiennes.

Et l'été ne dura qu'un jour, (All Summer in a Day), Un remède à la mélancholie.

Exécution ! (By the Numbers!), A l'ouest d'octobre.

 

F

Fahrenheit 451 (Fahrenheit 451), Roman. Denoël/Présence du futur.

Le fantôme dans la machine (The Ghost in the Machine), ...mais à part ça tout va très bien,

Les farouches incendiaires (The Terrible Conflagration up at the Place) Je chante le corps électrique.

La faux (The Scythe), Le pays d'octobre.

Femmes (The Women), Je chante le corps électrique.

La femme tatouée illustrée (The Illustrated Woman), Les machines à bonheur.

Feu de joie (Bonfire), Fahrenheit 451 (3ème version).

La fin du commencement (The End of the Beginning), Un remède à la mélancolie.

La fin de l'été (End of Summer), Train de nuit pour Babylone.

Le flacon bleu (The Blue Bottle), Bien après minuit.

La foire des ténèbres (Something Wicked This Way Comes), roman. Denoël/Présence du futur

La foule (The Crowd), Le pays d'octobre.

Les fruits posés au fond de la coupe (The Fruit at the Bottom of the Bowl), Les pommes d'or du soleil.

La fusée (The Rocket), L'homme illustré.

Le futur antérieur (Tomorrow and Tomorrow), Le temps sauvage.

 

G

Le garçon invisible (The Invible Boy), Les pommes d'or du soleil.

GBS, modèle V (G.B.S. Mark V), Bien après minuit.

Le grand incendie (The Great fire), Les pommes d'or du soleil.

Le grand voyage. Galaxie 1ère série n° 59.

La grande partie entre noirs et blancs (The Big Black and White Game) , Les pommes d'or du soleil.

La grande réunion (Homecoming), Le pays d'octobre.

La Grand route (The Highway), L'homme illustré.

Les grands espaces (The wilderness), Les pommes d'or du soleil

 

H

Henry IX (Henry the Ninth), Je chante le corps électrique.

L'heure du grand départ (The Time of Going Away), Un remède à la mélancholie.

L'heure H (Zero Hour), L'homme illustré.

Hier, j'étais vivante (Yesterday I Lived!), Monstrueusement vôtre.

L'histoire d'amour de Laurel et Hardy (The Laurel and Hardy Love Affair), A l'ouest d'octobre.

L'homme (The Man), L'homme illustré.

L'homme à la chemise bariolée (The Man in the Rorschach Shirt), Je chante le corps électrique.

L'homme brûlant (The Burning Man), Bien après minuit.

L'homme de l'espace (The Rocket Man), L'homme illustré.

L'homme du second (The Man Upstairs), Le pays d'octobre.

L'homme illustré (The Illustrated Man), Recueil de nouvelles. Denoël/Présence du futur

Les hommes de la Terre (The Earth Men), Chroniques martiennes.

 

I

Icare Montgolfier Wright (Icarus Montgolfier Wright), Un remède à la mélancholie.

Il était une vieille femme (There Was an Old Woman), Le pays d'octobre.

Ils avaient la peau brune et les yeux dorés (Dark They Were and Golden-Eyed), Un remède à la mélancholie.

L'imposition des noms (The Naming of Names), Chroniques martiennes.

Intermède au soleil (Interval in Sunlight), Bien après minuit.

Il viendra des pluie douces (There Will Come Soft Rains), Chroniques martiennes.

L'interdit (The Haunting of the New), Je chante le corps électrique.

 

J

J'ai fait un voeu (Promises, Promises), A l'ouest d'octobre

Jamais trois sans quatre (Four-Way Funeral), Monstrueusement vôtre.

Je chante le corps électrique ( I Sing the body electric), Denoël/Présence du futur, 1970.

Je chante le corps électrique (I Sing the body Electric!), Je chante le corps électrique.

Je me demande ce qu'est devenue Sally (I Wonder What's Become of Sally), Train de nuit pour Babylone.

Je ne suis pas si bête ("I'm Not So Dumb!"), Monstrueusement vôtre.

Je ne vous reverrai plus jamais (I See You Never), Les pommes d'or du soleil.

Le jeu d'octobre (The October Game), Bien après minuit.

Jeunes Amis, faites pousser des champignons dans votre cave ( Boys! Raise Giant Mushrooms in Your Cellar!), Les machines à bonheur.

Le jour de la grande exhumation (The Tombling Day), Je chante le corps électrique.

Le jour où la pluie tomba (The Day it Rained Forever), Un remède à la mélancholie.

Junior (Junior), A l'ouest d'octobre.

 

K

Kaleidoscope (Kaleidoscope), L'homme illustré.

Kaleidoscope (Kaleidoscope), Pillar of fire. Théâtre.

 

L

Le lac (The Lake), Le pays d'octobre.

Larcin majeur (Grand Theft), Train de nuit pour Babylone.

La longue attente (The one who waits), Fiction n°33, août 1956.

Les longues années (The Long Years), Chroniques martiennes.

 

M

Les machines à bonheur (The Machineries of Joy), recueil de nouvelles. Denoël/Présence du futur.

Les machines à bonheur (The Machineries of Joy), Les machines à bonheur.

La machine volante (The Flying Machine), Les pommes d''or du soleil.

Mademoiselle Vif-Argent (Quicker Than The Eye), ...mais à part ça tout va très bien,

...mais à part ça tout va très bien (Quicker Than the Eye), recueil de nouvelles, Denoël/Présence

La maison coupée en deux (House Divided), Train de nuit pour Babylone

Le Manège (Nightmare Carousel), Fiction n°110

Mañana (The Millionth Murder), Fahrenheit 451 (1ère version).

Le marchand de bagages (The luggage store), Chroniques martiennes.

La marelle (Hopscotch), ...mais à part ça tout va très bien.

Le Martien (The Martian), Chroniques martiennes.

Le matin vert (The Green Morning), Chroniques martiennes.

Le meilleur des mondes possibles (The Best of All Possible Worlds), Les machines à bonheur.

Le mendiant d'O'Connell Bridge (The Beggar of O'Connell Bridge), Les machines à bonheur.

La merveilleuse mort de Dudley Stone (The Wonderful Death of Dudley Stone), Le pays d'octobre.

Le messie (The Messiah), Bien après minuit.

Meurtres en douceur (The Very Gentle Murders), ...mais à part ça tout va très bien.

Les miracles de Jamie (The Miracles of Jamie), Bien après minuit.

Le miroir (The Mirror), Train de nuit pour Babylone.

Monsieur et Madame Comparse (Madame Et Monsieur Shill), Train de nuit pour Babylone.

Monstrueusement vôtre (Corpse Carnival), Monstrueusement vôtre.

Monstrueusement vôtre (A Memory of Murder)(Recueil de nouvelles), Christian Bourgois, 1990

La morte saison (The Off Season), Chroniques martiennes.

Morte saison (The Off Season), Chroniques martiennes.

La mort et la jeune fille (Death and the Maiden), Les machines à bonheur.

Les musiciens (The Musicians), Chroniques martiennes.

 

N

Le nain (The Dwarf), Le pays d'octobre.

Ni un soir ni un matin (No Particular Night or Morning), L'homme illustré.

Nommer les noms (The Naming of Names), Chroniques martiennes.

La nuit d'été (The Summer Night), Chroniques martiennes.

 

O

L'odeur de la salsepareille (A Scent of Sarsaparilla), Un remède à la mélancholie.

L'oeuvre de Juan Diaz (The Life Work of Juan Diaz), Les machines à bonheur.

Oncle Einar (Uncle Einar), Le pays d'octobre.

On n'est jamais trop prudent (A Careful Man Dies), Monstrueusement vôtre.

On s'en va peut-être (Perhaps We Are Going Away), Les machines à bonheur.

Oui, nous nous rassemblerons au bord du fleuve (Yes, We'll Gather at the River), Je chante le corps électrique.

 

P

Le pain de seigle (The Pumpernickel), Un dimanche tant bien que mal.

Le partage (Long Division), A l'ouest d'octobre.

Par un beau jour d'été (In a season of calm weather), Un remède à la mélancolie.

Pas vu pas pris (The Finnegan), ...mais à part ça tout va très bien.

Le perroquet qui avait connu papa (The Parrot Who Met Papa), Bien après minuit.

Le petit assassin (The Small Assassin), Le pays d'octobre.

Les petites souris (The Little Mice), Un remède à la mélancholie.

Le petit tambour de Shiloh (The Drummer Boy of Shiloh), Les machines à bonheur.

Phénix (Bright Phoenix), Fiction n°123.

La pierre tombale (The Tombstone), A l'ouest d'octobre.

Les pionniers (The Settlers), Chroniques martiennes.

Pique-nique dans un million d'années (The Million-year Picnic), Chroniques martiennes.

Le pique-nique d'un million d'années (The Million-year Picnic), Chroniques martiennes.

La pluie (The Long Rain), L'homme illustré.

La plus haute branche de l'arbre (The Highest Branch on the Tree), Train de nuit pour Babylone.

Le plus sage de la sagesse (The Better Part of Wisdom), Un dimanche tant bien que mal.

Les pommes d'or du soleil (The Golden Apples of the sun), recueil de nouvelles. Denoël/Présence du futur

Les pommes d'or du soleil (The Golden Apples of the Sun), Les pommes d'or du soleil.

La porte aux sorcières (The Witch Door), ...mais à part ça tout va très bien,

Pour sauver son ménage (The Long Way Home), Monstrueusement vôtre.

Pour solde de tous comptes (Payment in full). Les meilleurs récits de Wonder Stories.

La prairie (The Meadow), Les pommes d'or du soleil.

Le premier soir de carême (The First Night of Lent), Un remède à la mélancolie.

Presque la fin du monde (Almost the end of the world), Les machines à bonheur.

La prophétesse de basse-cour (The Inspired Chicken Motel), Je chante le corps électrique.

Prologue-Epilogue (The Illustrated Man), L'homme illustré.

Le promeneur (The Pedestrian), Les pommes d'or du soleil.

 

Q

Quelqu'un sous la pluie (Someone in the Rain), Train de nuit pour Babylone.

Qui parle d'homicide ? (Half-Pint Homicide), Monstrueusement vôtre.

Qui se souvient de Sacha ? (Remember Sascha?), ...mais à part ça tout va très bien

 

R

 

Le raccommodeur de ménages (The Marriage Mender), Un remède à la mélancholie.

Le renard et la forêt (The Fox and the Forest), L'homme illustré.

Rencontre nocturne (Night Meeting), Chroniques martiennes.

Retour au Kilimandjaro, (The Kilimanjaro Device), Je chante le corps électrique.

Retour de la mer (And the Sailor, Home from the Sea), Les machines à bonheur.

Rêve de fièvre (Fever Dream), Un remède à la mélancolie.

Rien ne change jamais (Nothing Changes), Train de nuit pour Babylone.

Le rivage (The Shore), Chroniques martiennes.

 

S

Salut ! Faut que je m'en aille (Hello, I Must Be Going), Train de nuit pour Babylone.

La seconde mort d'Abraham Lincoln (Downwind from Gettysburg), Je chante le corps électrique.

Les sauterelles (The Locusts), Chroniques martiennes.

Sceptre ultime, durable couronne (A final sceptre, a lasting crown). Fiction n° 199.

Service de voirie (The Garbage collector), Les pommes d'or du soleil.

Si on tue la M.G.M., qui héritera du lion ? (If MGM Is Killed, Who Gets the Lion?), Train de nuit pour Babylone.

La sirène (The Fog Horn), Les pommes d'or du soleil.

Soleil et ombre (Sun and Shadow), Les pommes d'or du soleil.

La sorcière du mois d'avril (The April Witch), Les pommes d'or du soleil.

Le sourire (The Smile), Un remède à la mélancholie.

Les spectateurs (The watchers), Chroniques martiennes.

Le splendide costume glace à la vanille (The Wonderful Ice Cream Suit), Un remède à la mélancholie.

Les sprinters à l'ancienne (The Anthem Sprinters), Les machines à bonheur.

Squelette (Skeleton), Le pays d'octobre.

Station génératrice (Powerhouse), Les pommes d'or du soleil.

 

T

La tablette de chocolat (Have I Got a Chocolate Bar For You), Bien après minuit.

Le temps du grand départ (The Time of Going Away), Un remède à la mélancholie.

Le terrain de jeux (The Playground), Fahrenheit 451 (1ère version)

Terre à donner (Free Dirt), ...mais à part ça tout va très bien,

Tonnerre du matin (Thunder in the Morning), Train de nuit pour Babylone.

Tout la-haut dans le ciel (Way in the Middle of the Air), Chroniques martiennes.

Tous les amis de Nicholas Nickleby sont mes amis (Any Friend of Nicholas Nickleby's Is a Friend of Mine), Je chante le corps électrique.

Toute la ville dort (The Whole Town's Sleeping), Ellery Queen Mystère Magazine n°116 (autre titre : Dans la ville endormie)

Tout l'été en un jour (All summer in a day), Fiction n° 26 (autre titre : Et l'été ne dura qu'un jour).

Train de nuit pour Babylone (Driving Blind), recueil de nouvelles, Denoël, 1999

Train de nuit pour Babylone (Night Train to Babylon), Train de nuit pour Babylone.

Tralalalalère (Fee Fie Foe Fum), Train de nuit pour Babylone.

La trappe (Trapdoor), A l'ouest d'octobre.

La troisième expédition (The Third Expedition), Chroniques martiennes.

Tu te demandes sans doute ce qu'on fait ici (I Suppose You Are Wondering Why We Are Here?), A l'ouest d'octobre.

Tyrannosaurus Rex (Tyrannosaurus Rex), Les machines à bonheur.

 

U

Un coup de tonnerre (A Sound of Thunder), Les pommes d'or du soleil.

Un coup pour sa Seigneurie, et un coup pour la route ! (One for His Lordship, and One for the Road!), A l'ouest d'octobre.

Un crime vraiment parfait (The Utterly Perfect Murder), Un dimanche tant bien que mal.

Une demi heure d'enfer (Hell's Half Hour), Monstrueusement vôtre.

Un dimanche tant bien que mal (Getting Through Sunday Somehow), Un dimanche tant bien que mal.

Un dimanche tant bien que mal (Long After Midnight), recueil de nouvelles, Denoël/Présence du Futur, 1979 

Une femme sur la pelouse (That Woman on the Lawn), ...mais à part ça tout va très bien.

Une histoire d'amour (A Story of Love), Un dimanche tant bien que mal.

Une longue nuit d'octobre (The Long Night), Monstrueusement vôtre.

Une nuit dans la vie (One Night in Your Life), A l'ouest d'octobre.

Un miracle d'architecture (A Miracle of Rare Device), Les machines à bonheur.

Un morceau de bois (A Piece of Wood), Bien après minuit.

Un printemps hors du temps (One Timeless Spring), Bien après minuit.

Un remède à la mélancolie (A medicine for melancholy), recueil de nouvelles. Denoël/Présence du futur, 1961

Un remède à la mélancholie (A Medicine for Melancholy), Un remède à la mélancolie.

Un roulement de tonnerre (A Sound of Thunder), Les pommes d'or du soleil.

Un soupson de mauvaise humeur (A Touch of Petulance), A l'ouest d'octobre.

Unterderseaboat Doktor (Unterderseaboat Doktor), ...mais à part ça tout va très bien.

Un vieux chien couché dans la poussière (That Old Dog Lying in the Dust), Train de nuit pour Babylone.

Un vol de corbeaux (A Flight of Ravens), Les machines à bonheur.

Usher II (Usher II), Chroniques martiennes.

 

V

Vacance (Vacation), Les machines à bonheur.

Le vaste monde au-delà des montagnes (The Great Wide World Over There), Les pommes d'or du soleil.

Venez et amenez Constance ! (Come, and Bring Constance!), A l'ouest d'octobre.

Le vent (The wind), Le pays d'octobre.

Les vieillards (The Old Ones), Chroniques martiennes.

Viendront de douces pluies (There Will Come Soft Rains), Chroniques martiennes.

Viens dans la cave (Come into my cellar). Galaxie n°17, mai 1965.

Le vigilant jeton de poker d'Henri Matisse (The Watchfull Poker Chip), Le pays d'octobre.

La ville (The City), L'homme illustré.

La ville où personne n'est descendu (The Town Where No One Got Off), Un remède à la melancholie.

Les villes muettes (The Silent Towns). Chroniques martiennes.

Le vin de l'été (Dandelion Wine), recueil de nouvelles/roman, Denoël, 1959

Le visiteur (The Visitor), L'homme illustré.

Vite fait mâle fait (A Woman Is a Fast-Moving Picnic), Train de nuit pour Babylone.

La vitre couleur fraise (The Stawberry window), Un remède à la mélancholie.

Le voeu (The Wish), Un dimanche tant bien que mal.

Vous ne me reconnaissez pas ? (Remember Me?), Train de nuit pour Babylone.

Le voyageur de l'orient-express (On the Orient, North), A l'ouest d'octobre.

 

W

 

X

 

Y

 Ylla (Ylla), Chroniques martiennes.

 

Z

 

  Ray Bradbury