I See You Never (nouvelle), New Yorker, novembre 1947

 

Autres parutions :

The Golden Apples of the Sun, Doubleday, 1953

Twice 22, Doubleday, 1959

 

Traduction : Je ne vous reverrai plus jamais

Les pommes d'or du soleil, Denoël/Présence du futur, 1956. Traducteur : Richard Negrou.

 

Ray Bradbury