The Best of All Possible Worlds (nouvelle), Playboy, août 1960

 

Autres parutions :

The Machineries of Joy, Simon & Schuster, 1964

 

Traduction : Le meilleur des mondes possibles

Les machines à bonheur, Denoël/Présence du futur, 1965. Traducteur : Jean-Pierre Harrison.