Bless Me Father, for I Have Sinned (nouvelle), The Toynbee Convector, 1988

 

Traduction : Bénissez-moi, mon père, parce que j'ai pêché

A l'ouest d'octobre, Denoël/Présence du Futur, 1990. Traducteurs : Alain Dorémieux et Jacques Chambon.